1_marseille_vieux_port_pano.jpg
Campagne-Leydet Photo-01.jpeg
museum-1985722_960_720.jpg
calanque-1966920_960_720.jpg
 

À PROPOS DU RÉSEAU

A l'origine, l'ICACQ (Institut de Chimie analytique et du Contrôle de la Qualité) a été créé par l'Université d'Aix-Marseille III en 1980. Son domaine d'activité était la Formation Continue des Spécialistes de Chimie Analytique.

A l'époque la Grande Distribution avait réalisé sa révolution en créant les Produits Libres (CARREFOUR 1976) et par la suite, le développement des MDD (Marques Distributeurs). En étroite collaboration avec le Laboratoire Interrégional de la Répression des Fraudes de Marseille, ce type de formation a connu un développement important.

Les séminaires étaient réalisés dans un vieux mas marseillais où chacun aimait se retrouver. Tous les thèmes étaient susceptibles d'être abordés, depuis la recherche du pourcentage de fruits dans les confitures, l'identification des espèces de café, la composition des margarines, les acides gras trans,...

Parallèlement l'Université d'Aix-Marseille III avait créé un laboratoire d'analyse sous forme d'une filiale universitaire, une SARL dénommée le CERVAC (Centre de Recherche et de Valorisation des Produits de Consommation), dont le capital était détenu par l'Université (95%), L'INC (2.5%) et EDF (2.5%). Animé par des cadres dynamiques ce laboratoire a connu un surprenant succès.

Plusieurs CERVAC ont été créés dans différentes régions de France (Paris,Lyon,Saint-Malo, Aquitaine,...), INGENY en Espagne et QUALIS en Italie.

Le Président de l'Université de l'époque, le Professeur CAPELLA et le Doyen, le Professeur COULON ont été à la fois ravis, mais aussi inquiets de cette activité exponentielle. Le CERVAC était devenu la première filiale universitaire de France et même d'Europe.

Dans leur grande sagesse, ces deux personnalités, appuyées par l'amicale pression du Professeur Gilbert PEIFFER ont décidé de céder le CERVAC considérant, à juste raison, que le rôle de start-up de l'Université était terminé et que l'activité de cette filiale universitaire relevait maintenant du secteur privé. L'heureux élu de cette cession a été la SGS (Société Générale de Surveillance) N°1 du Contrôle et de l'Audit sur le plan mondial. La condition de cette cession était simple: garder l'intégralité du personnel et assurer le développement de l'entreprise.

Les activités, certes morcelées du CERVAC existent toujours (EUROFINS, SGS, laboratoires régionaux,...).

Bien entendu l'ICACQ (Institut de Droit Public) étant donné son statut ne pouvait faire l'objet de cette opération financière.

Privé de son vivier de recrutement (le laboratoire CERVAC), l'activité de Formation Continue diminue mais une reprise au sein de l'Université est toujours possible.

Cette belle aventure ne s'est pas arrêtée après la vente du CERVAC. Certains cadres tentés par une aventure personnelle, des scientifiques mis trop vite à la retraite, des acteurs de la GMS en recherche d'activité ont cherché à créer une société de statut privé pour mettre en commun des projets, réaliser certaines missions, bref, avant l'heure organiser une plateforme collaborative.

 
 
 

L'OBJECTIF DU RESEAU

Il n'existe pas de cotisation, l'adhésion est libre et entraine une seule contrainte, celle de remplir les termes d'un contrat limité dans le temps (Audits, bibliographie, notes documentaires,...)

Servir de support administratif aux réalisations nécessitant la mise en commun de plusieurs disciplines

(politique d'entreprise, comité scientifique,...)

Etre un lien de rencontre et de débats pour la recherche et l'innovation en trouvant les bons partenaires.

       

Permettre une nouvelle approche des problèmes basés sur le "collectif" en privilégiant l'estime mutuelle entre les experts.

(création de filières, fiches de risques, fiches de vulnérabilité,...)

 

La Société RESEAU ICACQ est dirigée actuellement par le Professeur Jacques ESTIENNE, Ancien Directeur Interrégional de la Répression des Fraudes de Marseille, ancien gérant du CERVAC.

 

UNE QUESTION ? CONTACTEZ NOUS!